Concours National de la Résistance et de la Déportation Une sacrée équipe de plombiers

Nous avons participé à l’édition 2024 du CNRD sur le thème « Résister à la Déportation en France et en Europe ».

Le sport pour résister et survivre ; Avant, pendant, après la guerre

Nous sommes une classe en CAP Monteur Installateur Sanitaire au Lycée Professionnel André Cuzin de Caluire. Notre professeur nous a proposé de participer à ce concours. Notre objectif était de faire « un chef d’œuvre » à présenter à l’examen de CAP. Il lie plusieurs matières : atelier, français, histoire géo et arts appliqués. L’idée de départ est liée au programme sur le thème d’histoire, la 2nde guerre mondiale et la déportation. Ensuite, nous avons pensé au présent et est venu Les jeux Olympiques de 2024. Alors nous avons décidé de réfléchir aux sportifs déportés en camp pendant la seconde guerre mondiale sur toute l’Europe et qui ont participé à des Jeux Olympiques.

Objectif chef d’œuvre

Il y a un axe professionnel qui permet de faire de ce travail collectif un chef d’œuvre. C’est la fabrication des anneaux olympiques en atelier, des tubes de cuivre de diamètre 14. Avec le chalumeau, nous avons cintré au sable 5 anneaux qui ont été peints. Il y a l’axe culturel et historique : la recherche des sportifs survivants et qui ont participé à des Jeux Olympiques. En histoire, chaque élève devait présenter un sportif qui aurait fait les Jeux avant ou après la guerre et qui aurait été déporté. Il y a des sportifs de toute l’Europe, dans des disciplines différentes, des hommes et des femmes. Il y a des prisonniers de guerre et des déportés juifs ou tziganes. Puis nous avons réalisé des petites biographies des sportifs avec leurs photos que nous avons simplifiées pour l’œuvre. Enfin, en arts appliqués, on a fait des silhouettes des sportifs. Nous avons terminé en assemblant l’œuvre collective.

Que de récompenses !

Et nous avons gagné : le 2ème prix départemental qui nous a été remis à la Préfecture du Rhône par la préfète de Région dans un salon extraordinaire. Le bleuet de France nous a aussi décerné son prix coup de cœur. Puis nous avons remporté le 4ème prix académique et nous sommes, cette fois, allés à l’Académie où le Recteur nous a félicités. Maintenant, nous attendons le classement national… et nous allons lire tous les livres que nous avons reçus pour nous et le CDI.

 

Photo de Une :

M Dugrip, Recteur de l’Académie, remet le prix aux élèves de 1CAP MIS en présence de M. Guechi Proviseur du Lycée Professionnel André Cuzin et Mme Fabre, enseignante à l’initiative du projet.