Erasmus est un dispositif européen qui permet d’aller faire une période d’étude et de stage à l’étranger. Avant de vous envoyer des cartes postales, Maliha vous raconte la préparation.

Maliha Tour avec une relecture de Madame Moufassih

 

Un groupe d’élèves va à Madrid du 1er au 30 mars 2019 : 5 au total : 2 en T. TBEE, 2 en T. TEMSEC, 1 en T. TISEC.

Et du 15 mars au 14 avril 2019, un groupe d’élèves va à Alicante : 4 élèves à Alicante dont 2 filles en AFB (1 en 1ère Bac Pro, l’autre en Term) et 2 garçons en T. TISEC.

Séjour d’un mois.

 

D’abord le lycée a envoyé une délégation en Espagne. Si on en juge par les photographies, ils ont bien aimé leur séjour. Ensuite, des enseignants espagnols du lycée Gran Via d’Alicante en mobilité Erasmus + sont venus à Cuzin. Il s’agit de deux enseignants d’énergétiques : Salvador Esteve (qui communique en espagnol) et Miguel Angel Padilla (qui parle français).

Le lycée a organisé un planning de visites de notre établissement pour les collègues espagnols, et nous y avons intégré une rencontre avec les élèves participant au séjour Erasmus+.

D’après certains professeurs, les enseignants espagnols vont croire que nous faisons la fête tout le temps, (il y en avait plein en salle des professeurs,) car un enseignant fêtait son départ en retraite après 35 ans passés au Lycée Cuzin et qu’ils ont bien sûr été conviés. C’était également une opportunité de rencontrer l’ensemble du personnel.  Ici il faut demander à Madame Moufassih de vous raconter comment le lycée a accueilli les espagnols.

Mme Moufassih et Salvador Esteve échangent ensemble depuis plus d’un an maintenant par mail et Skype. L’organisation de leur visite a été déterminée ensemble. Mme Melun et Mme Moufassih sont allées les accueillir à l’aéroport puis ils ont déjeuné ensemble avec M. Bielmann et M. Perret. Puis les deux jours suivants, ils ont visité chaque atelier et rencontré les enseignants du domaine professionnel. Ils ont également rencontré et échangé avec les acteurs des différents services pour mieux en comprendre le fonctionnement : secrétariat, intendance, direction, vie scolaire et ont même pu assister à une réunion du CVL pour le choix des peintures dans les couloirs des étages de l’établissement. Ils ont découvert notre dispositif ULIS et la 3ème Prépa-Professionnelle.

Mystère, il paraît que cela ne regarde pas les élèves, mais Salvador Esteve avait l’air plutôt détendu et il était très souriant. Il connaissait déjà Lyon mais n’était pas venu depuis longtemps. Il a dit qu’il était très intéressé par les activités menées dans le lycée. Qu’est-ce qui l’a intéressé ?

Il a beaucoup apprécié la qualité des équipements en ateliers professionnels, l’ambiance générale du lycée et particulièrement la convivialité entre les collègues et l’accueil très chaleureux que chacun leur a fait durant leur visite. Ils ont donné une interview dont la vidéo est sur le blog André Cuzin Shakes the World où ils nous livrent leurs impressions : http://shaketheworld.over-blog.com/2018/10/el-instituto-gran-via-de-alicante-en-movilidad-erasmus-en-nuestro-centro.viva-espana.html

Avant l’arrivée des enseignants espagnols, les élèves ont été informés de leur participation à l’accueil de Salvador et Miguel. Cela représentait une opportunité d’échanger en espagnol et d’avoir un premier contact pour ceux qui se rendent à Alicante qui peut être rassurant et ôter le stress lié à l’inconnu. Cela permet également aux élèves de s’informer sur le rythme de vie et de travail en Espagne.

Salvador Esteve nous a expliqué beaucoup de choses, voilà ce que j’ai retenu.

J’en ai profité pour essayer de comprendre comment fonctionnent les lycées professionnels en Espagne, surtout ceux qui s’intéressent au bâtiment. Alicante est une ville très touristique mais là, nous allons essayer de comprendre comment on se forme et comment on travaille en Espagne. Pour le tourisme, on va en faire aussi, le 19, il y a une grande fête à Alicante.

Les élèves en Espagne suivent un enseignement obligatoire jusqu’à 16 ans. Les épreuves du Grado Medio, l’équivalent de notre baccalauréat professionnel, sont étalées sur deux ans, les épreuves sous forme de modules à valider tout au long de leur cursus se déroulent jusqu’en Mars – Avril et il y a une session de rattrapage en juin. Chaque métier est enseigné dans un département spécialisé du lycée.

Le lycée Gran Via accueille des élèves de l’enseignement général ainsi que l’enseignement professionnel. Il offre également des parcours équivalents au BTS appelés Grado Superior dans des domaines très variés.

Le partenariat avec des lycées espagnols permet de sécuriser les terrains de stages pour les élèves puisque les entreprises choisies travaillent régulièrement avec ces lycées et sont soigneusement choisis. Les élèves en mobilités seront accueillis dans les lycées espagnols durant la première semaine de leur séjour au sein d’une section de même spécialité aux côtés de leurs pairs et effectueront uniquement des activités liées aux aspects professionnels. Il faut savoir que l’enseignement général disparaît en Grado Medio (bac Pro) en Espagne. Ensuite, ils effectueront 3 semaines de stage en entreprise. En France, nous recevrons également trois élèves issus du lycée Gran Via selon les mêmes modalités.

Nous allons travailler de 8 à 12 heures puis de 13h30 à 16 heures.

La première semaine nous aurons l’emploi du temps de la classe que nous intégrerons (de 8h à 14h, avec ½ heure de pause à 11h)

En semaine 2, 3 et 4 : stage en entreprise.

Nous sommes hébergés dans une auberge de jeunesse, nous y resterons tout le mois. En entreprise, il va falloir être très prudent parce que le lexique est différent, donc attention avec les outils. Pour ceux qui sont très inquiets, pas de problème ! Il y a un hôpital juste à côté du lycée ! En entreprise, le temps de travail est moins long en Espagne qu’en France et on sera en horaire d’été.

En général, les entreprises sont polyvalentes, elles font plusieurs choses : plomberie, chauffagiste, climatisation. Les peintres font souvent uniquement de la peinture. Est-ce ce que font les entreprises ou dites-vous que comme vous avez appris la peinture, vous ferez de la peinture ? Si c’est le cas, comptez-vous en profiter pour apprendre d’autres choses ? Chaque élève se verra confier des tâches selon le référentiel de sa section.

Les élèves espagnols vont venir à Cuzin, ils vont aussi faire beaucoup de choses.

D’abord, ils vont vivre une semaine d’intégration dans une classe de même spécialité (2 élèves en peinture et un en installation/ maintenance énergétique), puis 3 semaines en entreprise que notre lycée est chargé d’organiser.

Voilà, bientôt la suite !

 

 

Article rédigé avant le départ en Espagne.

Désormais, vous pouvez suivre les aventures des élèves sur leur blog « Mon ERASMUS en Espagne »