Pour, permettre aux élèves de bien s’orienter, les collèges organisent des rencontres avec des lycéens et des représentants de différents métiers. Dans ce cadre, le lycée André Cuzin a été invité à présenter les métiers du bâtiment aux collégiens de la Tourette, boulevard de la Croix-Rousse. J’ai été désigné pour accomplir cette mission. Récit.

Michael Epee

 

Je suis allé au collège de la Tourette lundi dernier à 9 H00, avant, j’avais cours avec Monsieur Graux, je devais faire mon rapport d’activité en entreprise et je suis sorti à 9 H 15 pour partir,  accompagné par Monsieur Pyram. On est allé en voiture jusqu’à la Croix-Rousse, on a trouvé facilement de la place pour se garer.

J’ai trouvé le collège super beau, franchement il est impressionnant de l’extérieur. La première salle dans laquelle je suis allé était simple mais la salle de réunion était très belle. L’amphithéâtre est beau, de la passerelle on a une vue superbe sur Lyon et on voit les gens aussi. Il y avait beaucoup d’élèves parce que je suis passé sur la passerelle au moment de la récréation, ils avaient l’air très sympathiques et très vifs. Si je pouvais remonter le temps et redevenir collégien, j’irais là.

J’y suis allé pour parler de mes expériences : pourquoi j’ai choisi cette voie, comment ça se passe et ce qui me motive.

Ceux qui intervenaient ont été réunis. Il y avait aussi des élèves de la Martinière, je l’ai retenu parce que j’ai déposé un dossier là-bas pour ma poursuite d’études. Il y avait d’autres lycées mais je ne me souviens plus lesquels. Nous nous sommes entretenus avec la conseillère d’orientation qui nous a expliqué comment témoigner auprès des élèves du collège. Elle était claire, nous a expliqué pourquoi c’était un moment important.

C’était intéressant pour moi aussi d’échanger.

Il y avait du monde pour la réunion, environ une trentaine de personnes pour le premier groupe et une vingtaine pour le second. Ils devaient être en troisième et donc devaient s’orienter. Les élèves présents se demandent s’ils ne vont pas choisir une filière professionnelle et technologique.

Michael au micro en répétition théâtre

Mon intervention s’est bien passée.

Ce n’était pas très interactif, enfin si c’est à refaire, je ferais plus dans l’interaction. Les collégiens se posaient plus de questions entre eux qu’à nous, ils sont timides, c’est naturel et un peu dommage. Mais ils étaient très souriants et conviviaux. Ils étaient très sympathiques, ils ne bavardaient pas d’autre chose mais avaient du mal à vraiment nous interroger donc la conseillère d’orientation les aidaient.  Du coup, ils ont su ce qu’ils n’osaient pas demander.

Je me suis présenté, j’ai présenté l’apprentissage que j’ai expliqué. Ils étaient attentifs. Après j’ai expliqué les tâches que je fais et les différents corps de métiers du bâtiment. Les intervenants se complétaient bien parce qu’il y avait une filière administrative représentée, des gens qui se spécialisent sur les réseaux et installations vidéos, et des gens qui étudient la technologie, tout ce qui est informatique. Certains utilisent les mêmes logiciels que nous, « sketchup » notamment pour le dessin en 3D.

Les rencontres ont duré un peu plus d’une heure par groupe.

C’était émouvant de partager. Et puis, ça m’a rappelé le théâtre parce que je me suis mis en scène avec un public. Je parlais devant des petits et ils écoutaient, j’étais bluffé. J’ai mis l’accent sur le fait que le bac me donne un avenir concret et que j’ai aussi des projets de poursuite d’études pour des postes concrets.