Le lycée André Cuzin a pour projet de rénover la loge du concierge en faisant participer tous les corps de métiers et plein d’élèves. Après le CVL et la salle de permanence, on se fait des exercices en vrai qui donnent du vrai.

Timon, Jean-Chris, Stéphane, Djan, Iliès, Mikaïl, Quentin, Constance, Svétlana

 

 

La loge est vieille et moche !

Elle n’est pas habitable et c’est une chance pour nous. Franchement, si elle était neuve et belle, il n’y aurait aucun intérêt à faire un chantier pendant les cours et c’est tout de même ce qui nous motive, entreprendre des travaux. Donc, on le dit, vive nos espaces moches !

IMG_20171123_102623      IMG_20171123_102657

Tous les corps de métiers vont participer ce qui veut dire qu’il faut coordonner tout cela, là ce sont les enseignants, le chef des travaux, la direction qui s’en occupent et des secondes aux terminales en bac comme en CAP.

Les tâches des T TBEE : métré, chiffrage, aménagement intérieur et devis

Notre mission a été d’effectuer le métré de la loge c’est-à-dire, réaliser une vue en plan de chaque pièce sans oublier la terrasse, en nous servant de papier millimétré et prendre un maximum d’informations : côtes, menuiseries, portes …  puis de le mettre au propre à l’aide du logiciel Autocad pour ensuite modéliser la loge sur un logiciel 3D comme Sketchup ou Revit afin de visualiser les aménagements envisageables. Il nous fallait donc trouver des idées pour aménager l’espace de manière ergonomique et trouver les matériaux adaptés afin d’avoir une loge digne de ce nom.

Pour le métré, nous disposions de mètres ruban pour la cote des menuiseries et de lazers. Le lazer est très pratique pour mesurer de longues distances et être précis sans nécessairement faire le relevé à deux. Nous avons aussi fait les relevés des hauteurs.

Releve loge Lydia

Nous avons appris de nouvelles méthodes pour mieux dessiner à main levée et tous ceux qui aiment dessiner dans la classe ont adoré ces moments car c’était pour nous une vraie mise en situation ou chaque minute compte, nous n’avions pas de temps à perdre. Par rapport à la situation de stage, nous avions aussi plus d’autonomie, nous étions en binôme ce qui nous a permis de partager nos connaissances entre nous. Malheureusement pour nous, nous ne sommes pas allés assez vite. Mais par chance, on s’entend bien dans la classe, chacun a pu récupérer les données qui lui manquait sur le dessin des autres élèves.

Plan et relevé

 

Modélisation

 

 

Les maquettes en 3D nous permettent de réfléchir aux aménagements et de proposer des installations, des modifications de l’espace. En clair, on s’est organisé pour mettre notre grain de

sel dans l’organisation de l’espace. Mais attention (!!!!!), avec toute notre culture technique, notre malice et disons- le, nos goûts. En fait, comme plein de monde intervient sur le projet, on peut proposer plein de choses puisque c’est discuté ensuite et qu’il n’y a pas la pression du faire vite et du chacun à son poste.

Exemple d'aménagement réalisé par Svetlana
Exemple d’aménagement réalisé par Svetlana

 

Donc, on va défendre nos idées et nos projets, l’un d’entre eux sera retenu et il faudra alors quantifier et chiffrer le prix des travaux. Le plus est que chaque idée compte, ce n’est pas un concours, c’est une mise en commun à partir des idées que chacun a eues.

Par la suite, il faudra lister les tâches à effectuer, choisir et commander les différents matériaux etc… et (enfin) les différents corps de métiers pourront intervenir. Alors le travail d’économiste sera terminé (enfin presque) puisque nous aurons peut-être la chance de suivre l’avancement du chantier et faire le travail d’un conducteur de travaux.

Pour l’instant, nous avons aimé dessiner, aimé travailler en groupe de deux, aimé chercher des idées, aimé Sketchup, aimé chercher des informations sur les matériaux, aimé imaginer la loge idéale et surtout aimé notre futur métier.

L’étape suivante c’est la mise en commun du projet avec toute la classe et promis, on vous en parlera !